Greffes osseuses pré-implantaire

La greffe osseuse est un procédé chirurgical utilisé dans le domaine de la chirurgie maxillo-faciale pour corriger un déficit osseux des mâchoires. Lorsqu’un implant dentaire doit être posé pour combler un espace vide, il repose sur le principe d’ostéo-intégration : on laisse repousser l’os dans l’implant pour que celui-ci soit solidement fixé dans la mâchoire. La greffe osseuse intervient lorsque la masse osseuse n’est pas suffisante pour accrocher l’implant convenablement. Cette technique chirurgicale permet de redonner du volume osseux pour visser un implant dentaire de la bonne taille, qui puisse résister aux mouvements de la mâchoire, que ce soit pour la mastication ou la parole.

Greffes osseuses | implantologie dentaire bordeaux | Institut de chirurgie du visage | Bordeaux

L’objectif d’une greffe osseuse pré-implantaire

La greffe osseuse pré-implantaire a pour objectif d’assurer un bon ancrage osseux avant la pose d’un implant dentaire. C’est une technique utilisée en chirurgie maxillo-faciale pour combler l’insuffisance osseuse grâce à différents matériaux, des os ou des substituts osseux. Elle est parfois nécessaire avant la pose d’un implant dentaire, car celui-ci fonctionne selon le principe de l’ostéo-intégration. Autrement dit, l’implant dentaire est conçu de telle sorte qu’il permet à l’os de la mâchoire de s’y développer. Cette étape est essentielle pour garantir une fixation solide de l’implant et assurer sa résistance face aux mouvements de mastication et de parole.

La greffe osseuse permet alors de redonner du volume à la zone et de favoriser la fixation durable de l’implant dentaire. Il existe plusieurs types de déficits osseux (transversal, vertical ou mixte), qui peuvent se situer à des endroits différents de la mâchoire, comme l’os maxillaire, l’os mandibulaire, le secteur des incisives et des canines ou des molaires.

Selon le cas de chaque patient, il existe plusieurs techniques de greffe osseuse. Si le greffon est de l’os humain, il peut s’agir d’une greffe autologue. C’est-à-dire que le chirurgien prélève un morceau d’os sur le patient, généralement au niveau de la dent de sagesse ou du menton, pour le réimplanter dans la zone qui en manque. Cette technique est idéale, car le greffon est alors à 100 % compatible. Il peut aussi s’agir d’un os de banque, qui a été prélevé sur un donneur vivant et conditionné pour une greffe par des banques de tissus. Si aucune de ces deux options n’est possible, alors le chirurgien aura recours à des substituts osseux, qui sont des produits d’origine animale ou synthétique favorisant la formation de l’os et sa croissance.

À qui s’adresse ce type de chirurgie ?

La greffe osseuse pré-implantaire s’adresse aux patients dont la masse osseuse n’est pas assez importante pour que la pose d’un implant dentaire réussisse. Cette intervention chirurgicale est souvent requise chez des patients qui ont perdu des dents depuis un certain temps avant la consultation dentaire. Elle est également indiquée à la suite d’une extraction dentaire complexe. Enfin, elle permet de restaurer la substance osseuse après le traitement d’une lésion kystique de la mâchoire.

Le déroulement d’une greffe osseuse pré-implantaire

Une consultation préalable à l’intervention permet d’analyser l’état de santé du patient et son occlusion dentaire, grâce à des radiographies panoramiques. Cette étape est indispensable pour déterminer le type de greffon le plus approprié. Elle est aussi l’occasion d’étudier les différentes solutions thérapeutiques non implantaires (prothèses amovibles, bridges) ou les techniques pré-implantaires sans greffe ( implantologie basale ou zygomatique, déroutement du nerf alvéolaire inférieur). Certaines greffes peuvent exiger que le patient prenne un traitement antibio-corticoïde inhalé pré-opératoire, comme le comblement des sinus.

Les greffes osseuses pré-implantaires peuvent généralement être pratiquées sous anesthésie locale. Le choix se fait conjointement entre le chirurgien et le patient, selon ses besoins et ses souhaits.

Lors de la greffe osseuse proprement dite, la zone à réparer est préparée spécifiquement pour recevoir un élément extérieur. Les greffons sont ensuite placés dans la zone déficitaire et fixés à l’aide de mini-vis. Ils permettent alors d’augmenter l’épaisseur et la hauteur d’une crête osseuse dégradée.

À la suite d’une greffe osseuse pré-implantaire, un délai de six mois sera respecté avant la pose de l’implant dentaire. Cette deuxième opération est soumise à un scanner de contrôle, qui servira à évaluer l’augmentation de la masse osseuse et à mesurer les dimensions de l’implant à poser.

Pour apporter un confort esthétique et de mastication au patient durant les mois que va durer l’ensemble de la procédure, une prothèse provisoire peut être réalisée par un dentiste.

Le prix d’une greffe osseuse pré-implantaire

Greffe osseuse à partir de 1500 euros pour 1 site
Régénération osseuse guidée à partir de 700 euros pour 1 dent

Une question ?

Vous souhaitez avoir plus de renseignements ou prendre un rendez-vous ?
Posez votre question aux chirurgiens de l’institut du visage ou prenez un RDV