Blépharoplastie : chirurgie du regard

La blépharoplastie est une chirurgie esthétique des paupières. Cette intervention pratiquée par l’équipe de l’institut de chirurgie du visage de Bordeaux a pour but de corriger les effets du temps ou de l’hérédité au niveau du contour des yeux. La blépharoplastie traite à la fois les paupières supérieures, qui deviennent tombantes, et les paupières inférieures, qui s’affaissent et forment des poches sous les yeux.

Qu’est-ce qu’une blépharoplastie ?

La blépharoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à rajeunir la zone des paupières. Avec le temps, la peau autour des yeux a tendance à s’affaisser, ce qui alourdit le regard et donne un air fatigué à l’ensemble du visage. La blépharoplastie permet de redonner de la vitalité au regard sans le modifier. Les chirurgiens d’ICV corrigent les poches qui se sont installées sous les yeux, enlèvent le surplus de peau qui pèse sur les paupières supérieures et retirent les amas de graisse disgracieux. Cette chirurgie est discrète, elle efface le passage du temps pour rajeunir le regard et rehausser les yeux.

La blépharoplastie supérieure traite les paupières supérieures du visage, tandis que la blépharoplastie inférieure s’occupe des paupières inférieures. Selon les besoins du patient, les deux actes chirurgicaux ne sont pas nécessaires, mais ils peuvent être pratiqués lors de la même intervention.

Pourquoi a-t-on les paupières qui tombent ?

Les paupières sont constituées, en partie, de muscles et d’une masse graisseuse. Cette dernière joue un rôle essentiel pour la fermeté et l’aspect rebondi de la peau.

Au fur et à mesure des années, cette graisse s’amenuise. Les paupières supérieures deviennent alors lourdes et tombantes à cause d’un excès de peau qui n’est plus tonique. Quant aux paupières inférieures, elles accumulent cette masse graisseuse et s’affaissent jusqu’à former des poches sous les yeux.

Déroulé et durée d’une opération des paupières

Avant l’intervention d’une chirurgie esthétique des paupières à l’institut de Bordeaux, le patient doit faire un bilan préopératoire ainsi qu’un examen ophtalmologique pour exclure toute pathologie oculaire. Il doit ensuite consulter le médecin anesthésiste afin de faire un bilan orienté selon le type d’anesthésie choisi. Ce rendez-vous doit se dérouler au plus tard 48 heures avant l’intervention. Dans tous les cas, les médicaments contenant de l’aspirine sont interdits 10 jours avant la procédure.

La blépharoplastie est pratiquée par un chirurgien d’ICV dans un bloc opératoire au sein de l’institut de chirurgie du visage de Bordeaux. Dans le cas d’une blépharoplastie supérieure, le médecin fait une incision et retire le surplus de peau au niveau de la paupière supérieure. Au besoin, il extrait une poche de graisse qui se forme parfois sur la paupière. La procédure ne laisse pas de cicatrice, car l’incision est effectuée au niveau du pli palpébral. C’est un repli cutané qui recouvre partiellement la paupière supérieure, dans lequel le chirurgien dissimule la cicatrice. Au terme de l’intervention, l’aspect tombant de la paupière est corrigé.

Pour la blépharoplastie inférieure, le procédé est identique. Le chirurgien d’ICV pratique une blépharoplastie transconjonctivale, c’est-à-dire que l’incision est faite au niveau de la face profonde de la paupière. La procédure ne laisse pas de cicatrice visible. L’intervention permet de retirer les amas graisseux de la paupière inférieure. Il est parfois nécessaire d’enlever un excès de peau autour de la paupière inférieure. Dans ce cas-là, le médecin fait une deuxième incision au ras des cils et enlève le surplus.

Une blépharoplastie supérieure ou inférieure dure environ 1h. C’est une chirurgie ambulatoire, le patient peut donc rentrer chez lui le jour même de l’opération.

Quelle anesthésie pour une blépharoplastie ?

Plusieurs types d’anesthésie sont possibles pour une blépharoplastie. Pour la chirurgie des paupières supérieures, trois choix existent. L’anesthésie locale, qui insensibilise la zone précise de l’intervention et qui laisse le patient éveillé. L’anesthésie locale approfondie est envisageable : l’association d’un analgésique et d’un neuroleptique permet au patient d’être réveillé sans ressentir de douleur. Enfin, l’anesthésie générale convient aux patients les plus anxieux en les endormant pendant le temps de l’opération.

La blépharoplastie des paupières inférieures n’admet que l’anesthésie locale approfondie et l’anesthésie générale. En concertation avec le patient, ce sont les chirurgiens d’ICV qui décident du protocole à mettre en place pour obtenir le meilleur résultat et s’assurer du bien-être du patient.

Quels sont les résultats après l’opération des paupières ?

À la suite d’une opération des paupières à l’institut de chirurgie du visage de Bordeaux, il n’est pas rare qu’un œdème, des ecchymoses ou un larmoiement apparaissent. Le repos et l’absence d’efforts sont indispensables les jours qui suivent une blépharoplastie. Pour faire dégonfler l’œdème, des compresses froides ou de la glace peuvent être appliquées sur la zone. Des gouttes de sérum physiologiques sont utiles pour diminuer le larmoiement. Les cicatrices, rosées les premières semaines, mettent en moyenne 7 jours pour se refermer totalement. Si le chirurgien d’ICV a dû poser des fils pendant l’intervention, il pourra les retirer dans les 4 à 5 jours qui suivent. Le patient doit prévoir une indisponibilité professionnelle de 4 à 7 jours après l’opération. Le résultat final d’une blépharoplastie est visible entre trois à six mois après la procédure.

Le prix d’une blépharoplastie

Pour une blépharoplastie pratiquée par l’équipe de l’institut de chirurgie du visage de Bordeaux, il faut compter entre 1 800 et 3 600 euros. Le devis détaillé et personnalisé selon les besoins de chaque patient est établi par le chirurgien lors de la consultation pré-opératoire.

Une question ?

Vous souhaitez avoir plus de renseignements ou prendre un rendez-vous ?
Posez votre question aux chirurgiens de l’institut du visage ou prenez un RDV